CONCOURS ADMINISTRATIFS, CONCOURS EDUCATION FORMATION 2015, CONCOURS FONCTIN PUBLIQUE, CONCOURS PROFESSIONNELS

MFPRA/DGFP/DC/COMMUNIQUE N°263-CONCOURS INSTITUTEURS SESSION 2015

LE MINISTRE DE LA FONCTION PUBLIQUE ET DE LA REFORME ADMINISTRATIVE COMMUNIQUE:

Il est ouvert, au titre de l’année 2015, un concours professionnel d’accès au cycle de formation ci-après, dans la limite du nombre de postes budgétisé: Instituteurs 500.

Peuvent faire acte de candidature, les Instituteurs Adjoints de grade C2.

http://fonctionpublique.egouv.ci/?fp=communiques_cp  

Télécharger le communiqué n°16 de la grille ou celui ci-dessous:

CONCOURS PROFESSIONNELS
CONCOURS PROFESSIONNELS

CP_INSTITUTEUR.pdf_page2_image2

cote-divoire-side megaban-prix-decouvertes_inscription(0)

SOCIÉTÉ-ÉDUCATION EN AFRIQUE FRANCOPHONE SUBSAHARIENNE: Jusqu’au seuil de la morale public

MORALE PUBLIC
ÉDUCATION

Sénégal: Révélation, la fille du ministre de l’éducation recalée à un concours national.

De quoi s’agit-il?Pour le savoir, rendons-nous sur KOACIi  un des sites d’actualités au cœur de l’Afrique :http://koaci.com/senegal-revelation-fille-ministre-leducation-recalee-concours-national-102823.html

Reprenons l’article, pour permettre à ceux qui veulent le lire ici.

La question serait traitée avec beaucoup d’enthousiasme si s’agissait du contraire des faits qui se sont véritablement passé. En effet la fille du ministre de l’éducation Nationale a été recalée au concours d’entrée à la Maison d’Éducation Mariama Ba  ( Memba ). Ironie du sort, c’est le ministre lui-même qui a instauré les réformes allant dans le sens de faire de l’accès à cette prestigieuse école un concours nationale.

Il reste encore à ce jour des dirigeants imbus par les valeurs de l’égalité et du mérite. Le ministre sénégalais de l’éducation nationale en est un. En effet avec tout le pouvoir qui est le sien dans le domaine de l’ Education Nationale , sa propre fille n’a pas pue réussir au concours d’entrer à la maison d’éducation Mariama de Gorée. C’est le ministre lui-même qui a donné l’information lors de la cérémonie de remise des prix aux élèves de Memba

Selon Serigne Mbaye Thiam, le temps des fraudes et falsifications est révolu, et que désormais, pour être admise à Mariama il faut non seulement être parmi les 150 meilleures filles au Cfee mais aussi participer au concours d’entrer à l’école et faire partie des 25 premières.

«Les bons résultats de cette année qui correspondent à la première année de la réforme que nous avons entreprit confirme les allégations fraudes qui ont faillit entacher la bonne réputation de cette école. La comparaison des moyennes des classes de 6è de l’année dernière et de cette année montre le sérieux avec le quel est organisé ce concours. Ma propre fille a fait le concours mais n’est pas aujourd’hui à Mariama parce qu’elle na pas réussit à faire partie des 25 filles recherchées», a révélé Serigne Mbaye Thiam.
Réaction de la communauté éducative
Une déclaration suivie d’un tonnerre d’applaudissements des parents d’élèves de cet établissement qui n’accueille que des filles. À la sortie de la cérémonie, beaucoup de parents sont venus à la rencontre du ministre pour lui témoigner tout leur remerciement. « Sans vous, peut être ma fille ne serait jamais entrée à Mariama Ba » pouvait on entendre dans les remerciements d’un parent d’élève.

Sidy Ndao, Dakar

KOACI.COM est à Dakar ! Vous avez une info? Appelez la rédaction sénégalaise de koaci.com au + 221773243692+ 221773243692/+221705799750+221705799750 – ou sn@koaci.com

 CONCOURS:QUE PENSEZ-VOUS DE LA MORALITÉ PUBLIC DU MINISTRE SÉNÉGALAIS DE L’ÉDUCATION?

5 thoughts on “MFPRA/DGFP/DC/COMMUNIQUE N°263-CONCOURS INSTITUTEURS SESSION 2015”

Les commentaires sont fermés.